• diapo-accueil-8
  • VH15-Schubert-2
  • VH15-Schubert-1
  • diapoAccueil-6b
  • VH15-Stabat-2
  • ms-chaise-dieu-chanteuses
  • ms-chaise-dieu-2
  • octuor-opera
  • VH15-midi-1
  • ms-chaise-dieu-3
  • diapo-accueil-5
  • VH15-Stabat-1
  • VH15-Stabat-3

Mélisme(s) au festival Voce Humana

Affiche festival Voce Humana 2016Le choeur clôturera sa saison dans le Trégor, avec deux concerts dans le cadre du festival Voce Humana :

  • jeudi 14 juillet : Stabat Mater de Vivaldi (soliste : Marthe Vassallo) et Goria de Vivaldi, en version pour voix de femme.
    20h30, église de Plouaret (22)
  • jeudi 21 juillet : "Lumières d'armor" (Ropartz, Debussy, Poulenc, Le Flem, Fauré, Berlioz, Brahms...)
    20h30, église St Jean du Baly, Lannion

Informations et réservations : www.vocehumana.fr

Prochain concert : 25 juin à la prison de Rennes

Prochain concert samedi 25 juin, au centre pénitentaire de Rennes, avec la chorale des détenues.
Ce concert marque la fin d'une série d'ateliers vocaux menés pendant l'année auprès des détenues par Stéphanie Olier, Marthe Vassallo et Marie Roullon, avec Robin Le Bervet au piano.

Mélisme(s) à la prison de Rennes, juin 2013Concert donné dans des conditions analogues en juin 2013, à la chapelle du centre pénitentiaire.

Mélisme(s) en résidence à l'Opéra de Rennes

Opera de RennesVoilà, c'est officiel depuis le 14 juin, Mélisme(s) est en résidence à l'Opéra de Rennes pour trois ans, avec à la clé un énorme soutien de l'institution rennaise, et des productions en commun.

Merci à Alain Surrans, directeur, et à l'équipe de l'Opéra !

Prochains concerts

Verdi, Requiem avec l'ensemble Matheus, dir Jean-Christophe Spinosi
Brest, l'Arena, 20 mai 20h30

Avec l'Ensemble Matheus et le choeur Anacrouse de Brest

Brest Arena 300px

>> + d'infos

Franck - Les sept paroles du Christ en croix & motets de Franck et Fauré
Ploëmel, église St Armel - 20h30

Dans le cadre du festival Itinéraires de l'Académie
de musique Sacrée de Ste Anne d'Auray.

Visuel Les sept paroles du Christ en croix Franck

>> + d'infos

 

Prochain concert

Choeur de chambre Mélisme(s) - Un trio romantique"Un trio romantique"
Samedi 23 avril à 21h - Le Sémaphore Trébeurden

A la date du 30 septembre 1853, l'agenda de Robert Schumann mentionne sobrement ce rendez-vous à ne pas oublier : « Herr Brahms, de Hambourg ». Le lendemain, 1er octobre, cette simple phrase « Visite de Brahms, un génie ! ». Entre temps a eu lieu ce fameux coup de foudre qui désormais unira Robert et Clara Schumann et le jeune et timide Johannes Brahms âgé de 20 ans.

>> en savoir +

"Un trio romantique" à Rennes, vu par Unidivers

"Après nous avoir enchanté lors de ses différentes interventions en dirigeant les chœurs de l’opéra de Rennes, Gildas Pungier, nous a invités à un voyage plus intimiste. C’est cette fois le trio composé par Robert Schumann, Clara Schumann et Johannes Brahms qui sera mis en scène, au travers de la lecture de lettres profondément touchantes de délicatesse, de respect et emplies de déclarations amoureuses enflammées. C’est sans équivoque à travers une manifestation des plus élaborées de l’art épistolaire que nous venons d’aborder aux rives du romantisme absolu. [...]" Thierry Martin.

>> lire l'article entier sur Unidivers.fr

Melismes Un trio romantique Rennes 2 mars 2016

Sept paroles Franck : zoom sur les solistes (4/4)

Jean-Jacques l'Anthoën, baryton

Jean-Jacques L'AnthoënAprès des études d'orgue, Jean-Jacques L'Anthoën étudie le chant auprès de Martine Surais au CRR de Rennes, avant d'intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), où il suit les conseils d'Élène Golgevit, Pierre Mervant, Susanne Manoff, Jeff Cohen, Anne Le Bozec, Stefan Genz et chante les rôles de Podestà dans La Finta Giadiniera de Mozart en Mars 2012, le poète dans l'opéra Reigen de Philippe Boesmans en Février 2013, Bénédicte dans Béatrice et Bénédicte de Berlioz en Février 2014. Au cours de ces années,

Sept paroles Franck : zoom sur les solistes (2/4)

Matthieu Chapuis, ténor

matthieu chapuisAprès des études de chant au Centre de Musique Baroque de Versailles, Matthieu Chapuis débute en 2006 et se produit sous la direction d'E. Haïm, W. Christie, H. Niquet, L. Equilbey, D. Stern, J. Corréas, J. Tubery, etc. Parmi ses engaements de ces dernières années, citons le premier soldat et Liberto dans L’incoronazione di Poppea de C. Monteverdi sous la direction de J. Corréas, la Passion selon St Matthieu de J.S. Bach comme évangéliste sous la direction de M. Hamon-Loisance ou encore un récital dans le cycle pour ténor de C. Gounod : Biondina. En 2012-2013 il chante

Trois questions à Gildas Pungier (3/3)

... à propos des Sept paroles du Christ en croix - Paris 6 mars et Ploërmel 21 mai

3/3 En quoi ces Sept paroles vous touchent-elles aujourd'hui ?

Gildas Pungier - février 2016C'est vrai, je sens que je n'en ai pas encore fini avec cette œuvre qui m'a littéralement scotché à la première écoute ! Finalement, c'est un vrai compagnonnage, avec l'envie récurrente de l'approfondir. C'est ça qui est formidable en musique, on n'est jamais au bout. Et puis, nous avons forcément changé entre temps, ce qui donne une nouvelle vision des choses.
Ces Sept paroles, c'est un film ! La première parole est une espèce de plan-séquence, comme si la caméra se rapprochait progressivement de cette scène sur le mont Golgotha, au départ un peu lointaine, floue, et puis on a la sensation que la musique est comme un travelling qui nous pousse vers le cœur de la scène et vers... le cœur de nous-mêmes, finalement. Et le rôle du choeur est intéressant parce qu'à la fois il commente, un peu comme dans les chorals de Bach, avec cet aspect méditatif, et puis de temps en temps il bascule brutalement et devient ce peuple qui hurle sa haine au Christ (Si tu es Rex judeorum). C'est troublant parce que, en dirigeant cette œuvre, on est happé par une sorte de mysticisme mais ces cris du peuple basculent vers l'opéra. Finalement, cette œuvre nous fait passer par toutes ces émotions humaines qui cohabitent en nous, c'est ce qui nous ramène à notre histoire individuelle. Et en ces temps si troublés, cette démarche vers l'intérieur prend tout son sens !

Trois questions à Gildas Pungier (1/3)

... à propos des Sept paroles du Christ en croix - Paris 6 mars et Ploërmel 21 mai

1/3 Pourquoi inscrire cette œuvre de César Franck au répertoire de Mélisme(s) ?

Gildas Pungier - février 2016A 16 ans, je suis tombé par hasard sur cette œuvre sur France Musique, en plein milieu de mes révisions pour le bac de français. C'a été un choc ! J'étais comme en sidération à l'écoute de cette œuvre à la fois profondément méditative et au déroulement inexorable, et bien sûr du coup je me suis mis à la recherche de la partition et d'enregistrements. Mais à l'époque elle n'étais pas éditée, ni même au catalogue de Franck.
Il m'a donc fallu un certain temps avant de pouvoir me procurer cette partition, finalement éditée en Allemagne un peu plus tard. Mais cette première audition est pour moi un souvenir magnifique, qui m'a donné l'envie de cheminer avec l'oeuvre de Franck. Et, bien des années après, la création de Mélisme(s) m'a permis d'offrir au public ma vision de cette œuvre.

Gildas Pungier et le choeur de l'Opéra de Rennes

Lu dans le magazine Unidivers, à propos de la production d'Eugène Onéguine à l'Opéra de Rennes (1-7 février) :

"Abordons donc ce thème crucial par les chœurs, comme à l’habitude dirigés par Gildas Pungier. Un seul mot : splendides. Le lecteur habituel de nos chroniques d’opéra pourrait penser que nous sommes de parti-pris, ne manquant jamais d’encenser le travail de M. Pungier. Que ceux qui doutent de notre objectivité se rendent à l’opéra de Rennes, leurs oreilles ne sauraient les tromper, une fois de plus, c’est du bel ouvrage." Lire l'article complet sur Unidivers.

Mélisme(s) et les enfants de l'école Champion de Cicé

Répétition Petit ramoneurUn "Petit ramoneur" extraordinaire à l'Opéra de Rennes la semaine dernière, avec la participation de deux classes de CM2 de l'école Champion de Cicé de Rennes.

Cette production marque la fin de trois années de résidence de Mélisme(s) dans cette école de la périphérie rennaise, en collaboration avec l'Opéra de Rennes [...]

Prochains concerts : tournée Requiem de Fauré

Une nouvelle collaboration avec nos amis de l'Orchestre Symphonique de Bretagne, placé pour l'occasion sous la baguette de Gildas Pungier.

Cathédrale de Rennes

- Cathédrale de Rennes les 16 et 17 mars à 20h, puis en région :
- Saint-Brieuc La Passerelle 18 mars 20h30
- Dol L'Odyssée 20 mars 16h
- Fouesnant l'Archipel 23 mars 20h30
- Cesson-Sévigné Le Carré Sévigné 24 mars 20h30
- Brest Le Quartz 29 mars 20h30

 >> en savoir +

Mélisme(s) à Montmartre

Mélisme(s) - Paris 6 mars 2016

Très beau concert dimanche 6 mars à St Pierre de Montmartre (*), accueil très chaleureux du public parisien.
Gildas Pungier y donnait pour la première fois son Ave Maris Stella. Vu l'enthousiasme du public, à enregistrer rapidement !

N.B. : nous donnerons à nouveau ce programme le 21 mai à Ploërmel.

(*) co-organisé avec l'association Musiques Sacrées à Saint-Pierre de Montmartre.

Sept paroles Franck : zoom sur les solistes (3/4)

Ronan Airault, baryton

Ronan Airalut, barytonà Rennes, Ronan AIRAULT intègre la classe de Martine Surais au conservatoire de Rennes où il obtient son D.E.M. De chant à l'unanimité du jury. Il est membre de plusieurs formations tels que Melisme(s) (dir Gildas Pungier), les Cris de Paris (dir Geoffroy Jourdain), les siècles (dir François Xavier Roth). Il fait ses débuts sur scène à l'opéra de Rennes puis à Szeged dans le rôle de Thomas Blunt dans "Der Vampyr" de Marchner. Il chante le fossoyeur dans le pèlerinage de la rose de Schumann, la messe en ut de Mozart, Les 7 dernières paroles du Christ en Croix de Franck (enregistrement Février 2013),Le Requiem de Fauré avec L'ensemble Melisme(s) (dir Gildas Pungier).

Sept paroles Franck : zoom sur les solistes (1/4)

Violaine Le Chenadec

Violaine le chenadecAprès un DEM de chant et une licence de musicologie, Violaine Le Chenadec perfectionne dans la classe de Martine Surais au CRR de Rennes puis au CNSMD de Lyon auprès de Brian Pasons. Parallèlement à ses études, elle accorde une grande importance à la pratique du chœur et de la scène : elle est ainsi membre, pendant six saisons, des chœurs de l’Opéra
de Rennes où on lui a confe régulièrement des petits rôles. Elle chante régulièrement avec l’ensemble Pygmalion dirigé par R. Pichon, avec le choeur de chambre Mélisme(s) dirigé par G. Pungier, le chœur de femmes Calliope dirigé par R. Théodoresco et plus récemment avec

Trois questions à Gildas Pungier (2/3)

... à propos des Sept paroles du Christ en croix - Paris 6 mars et Ploërmel 21 mai

2/3 D'où vient l'idée de cette transcription avec accompagnement de piano et d'harmonium ?

Gildas Pungier - février 2016La première fois que nous avons donné l'oeuvre de Franck dans cette transcription avec Mélisme(s) en 2008, c'était dans le cadre d'une tournée d'été en Bretagne, dans des lieux trop petits pour accueillir un orchestre en plus du choeur. Là tout d'un coup est venue l'idée d'une transcription, afin de réduire l'effectif et donc de faciliter notre tournée.
Evidemment, cette version avec piano et harmonium est une référence à la formation utilisée par Rossini dans sa Petite messe solonelle. Franck lui-même a beaucoup écrit de musique de salon pour ces instruments. Ma transcription reste donc dans le cadre stylistique de l'époque et offre, comme alors, la possibilité à l'œuvre de voyager, tout en proposant des couleurs différentes de la version originale de Franck.
J'aime beaucoup l'harmonium, que je trouve à mi-chemin entre une musique très populaire qui rappelle les sonorités de l'accordéon diatonique, et la musique religieuse. Finalement, on pourrait dire que cette association piano-harmonium permet à la musique de Franck de nous toucher encore plus profondément grâce à son caractère plus intime et méditatif. Comme la révélation d'une autre personnalité de l'oeuvre.

Les sept paroles du Christ en croix - Paris 6 mars

Dimanche 6 mars 2016 à 16h30, église St Pierre de Montmartre – Paris

C. Franck : Les sept paroles du Christ en croix
& œuvres sacrées de C. Franck, R. Quesnel, G. Pungier, G. Fauré
(en version avec accompagnement de piano et d'harmonium)

visuel Franck6mars light

Violaine Le Chenadec, soprano
Matthieu Chapuis et Jean-Jacques L'Anthoën, ténors
Ronan Airault, baryton
Choeur de chambre Mélisme(s)
Colette Diard, piano – Didier Adeux, harmonium
Transcriptions et direction musicale Gildas Pungier

Le choeur de chambre Mélisme(s) propose ici la redécouverte d’une œuvre méconnue de Franck, Les sept paroles du Christ en Croix. Ecrite en 1859 pour solistes, chœur et orchestre, elle est ici proposée dans une transcription avec piano et harmonium réalisée par Gildas Pungier, qui permet d’approcher au plus près la dimension mystique et chambriste de cette pièce méditative. Franck lui-même écrivit pour cette formation instrumentale très en vogue dans les salons parisiens du XIXe siècle et qui fait écho à celle utilisée par Rossini pour sa Petite messe solennelle.

L’oeuvre de Franck, qui s’apparente à une Passion, est écrite comme un film où l’on est tour à tour, à l’instar des solistes et du choeur, spectateur et acteur de cette crucifixion où se succèdent les paroles du Christ et les commentaires et invectives d’un peuple qui se laisse glisser vers la haine. Toute la palette des sentiments humains exprimés dans ces Sept paroles se fait le miroir de nos luttes intérieures comme de celles que vit ce monde d’aujourd’hui si troublé. Une sorte de chemin initiatique vers la lumière, avec l’humilité qu’induit cette version, notamment à travers les couleurs simples, presque populaires de l’harmonium.

Infos pratiques

Tarif plein 15€, réduit 10€ (étudiants, demandeurs d'emploi, -18 ans).
Billetterie sur place 45 minutes avant le début du concert.
>> en savoir +

Prochains concerts

  • mercredi 2 mars 20h, Opéra de Rennes :
    "Un trio romantique" (Brahms, Clara & Robert Schumann)
  • dimanche 6 mars 16h30, St Pierre de Montmartre, Paris :
    Les sept paroles du Christ en Croix (Franck)
  • 16-29 mars :
    Requiem de Fauré en tournée bretonne avec l'Orchestre Symphonique de Bretagne

Direction artistique

Gildas Pungier
direction(at)melismes.fr
Tél. 06.20.40.16.21

Administration générale

Développement culturel, communication
Anne Le Bot
anne.le-bot(at)melismes.fr
+ 33 (0)6.86.73.96.42

Production

Karine Fauchoux
administration(at)melismes.fr